Spinosauridae
  Définition des Spinosauridae
 


Les Spinosauridae forment une famille particulière de dinosaures carnivores (ou Theropoda) au crâne très allongé vers l'avant et dont le museau crocodiliforme est très étroit et les dents coniques ne sont pas ou très faiblement dentelées. Par définition, les Spinosauridae forment un taxon comprenant l'espèce Spinosaurus aegyptiacus et tous les taxa partageant un ancêtre commun plus récent avec celle-ci plutôt qu'avec les espèces Passer domesticus (moineau domestique), Megalosaurus bucklandi, ou Allosaurus fragilis. Plus simplement, il s'agit d'une famille dont les genres sont anatomiquement plus proches de l'espèce Spinosaurus aegyptiacus que ces trois autres espèces.

Afin de bien délimiter les Spinosauridae parmi les autres animaux, et plus particulièrement parmi les autres théropodes, une liste de caractères ostéologiques qu'ont en commun toutes les espèces de Spinosauridae (synapomorphies*), a été énoncée (Sereno et al. 1998) et inclus entre autre :

- Un crâne remarquablement étroit sur toute sa longueur (et particulièrement dans la région rostrale) dont la longueur est au moins 2,5 fois supérieure à sa largeur et dont la longueur du museau vaut trois fois ou plus celle de la fenêtre antéorbitaire interne.

Crâne de Baryonyx walkeri (Charig et Milner, 1997)



Crâne de Suchomimus tenerensis (Sereno et al., 1998)



Crâne d'Irritator challengeri (Sues et al., 2002)

Crâne de Spinosaurus aegyptiacus (Dal Sasso et al., 2005)


- Une fosse antéorbitaire plus petite que l'orbite.

- Des narines externes basses et allongées situées fort en arrière du museau et postérieurement par rapport à la rangée de dents du prémaxillaire.

Museau de Spinosauridae. A. Spinosaurus maroccanus. B. Spinosaurus aegyptiacus. C. Angaturama limai. D. Irritator challengeri. E. Suchomimus tenerensis. F. Baryonyx walkeri.
(Dal Sasso et al., 2005). Echelle = 20 cm.

- Des maxillaires dont le contact antéromédial est large et forme un palet secondaire extensif.

- Un maxillaire formant un processus subnasal (antéromédial) fortement allongé qui se sépare du prémaxillaire et du nasal sous la narine externe et dont la longueur est plus importante antéropostérieurement que dorsoventralement.

- Une lamine paradentale absente.

- Des dents du maxillaire droites ou légèrement incurvées.

- Des dents très finement ou non crénelées, coniques et de section circulaire.

Dents de Spinosauridae. A. Spinosaurus aegyptiacus (Stromer, 1915)  B. Spinosauridae indet. (Medeiros, 2006) C. Baryonyx walkeri. (Charig et Milner, 1997) C. Irritator challengeri (Sues et al., 2002).


Détail de la couronne dentaire des Spinosauridae montrant les fines dentelures marginales et la texture granulaire de l'émail. A. Suchomimus tenerensis (Sereno et al., 1998). B. et C. Baryonyx walkeri (Charig et Milner, 1997).

- Un prémaxillaire avec six ou sept dents.

- Un prémaxillaire et un dentaire avec une extrémité antérieure ayant la forme d'une spatule (élargissement latéral) et dont les dents supportées par le crâne sont fortement allongées.


Prémaxillaires et maxillaires de Spinosauridae en vue ventrale. A. Suchomimus tenerensis (Sereno et al., 1998), B. Baryonyx walkeri (Charig et Milner, 1997), C. Spinosaurus aegyptiacus (Dal Sasso et al., 2005).

A
B
Dentaire de Spinosauridae en vue latérale et dorsale. A. Spinosaurus aegyptiacus (Stromer, 1915). B. Baryonyx walkeri (Charig et Milner, 1997).

- Une articulation du prémaxillaire et du maxillaire avec un joint profond et encastré.

- Des parties postérieures des os nasaux fusionnées entre elles et formant postérieurement une projection médiane (soit la présence d'une crête nasale).
A
B


Os nasaux fusionnés entre eux pour former une crête nasale.
A. Spinosaurus aegyptiacus (Dal Sasso et al., 2005). B. Baryonyx walkeri (Charig et Milner, 1997).

- Une fenêtre étroite (fenêtre postnasale) situé sur la face dorsale du crâne, entre le frontal, la partie terminale des os nasaux fusionnés et le préfrontal.

- Un os lacrymal dont les processus dorsaux et ventraux se rencontrent entre 30° et 45°.

- Un neurocrâne court antéropostérieurement mais profond dorsoventralement, s'étendant profondément sous le condyle occipital.

- Des processus basiptérygoïdaux du basisphénoïde allongés et ne divergeant légèrement que ventrolatéralement.

- Un foramen splénial large.


Cette liste semble quelque peu abstraite et complexe mais elle permet néanmoins de définir cette famille précisément et de pouvoir différencier les genres appartenant à celle-ci de ceux des autres familles de dinosaures.

Tout dernièrement encore,
Sadleir et al. (2008) ont dénombré dans leur étude systématique d'Eustreptospondylus oxoniensis une vingtaine de caractères anatomiques que partage l'ensemble des membres de la famille des Spinosauridae et démontrent que celle-ci est bien monophylétique. Ces caractères sont :
  • Un nombre de dents au niveau du prémaxillaire égale à 7.
  • Une région symphysaire du prémaxillaire en forme d'Y en vue ventrale.
  • Des processus médiaux des prémaxillaires qui se joignent devant les vomers.
  • Un large foramen du carré situé entre le carré et le quadratojugal.
  • Un palet secondaire bien ossifié depuis le prémaxillaire jusqu'à la moitié de la longueur de la surface ventrale du maxillaire.
  • Une crête nucale prononcée.
  • Un condyle occipital comprimé du cou présent.
  • Des dents du dentaire plus nombreuses et plus petites que celles du maxillaire.
  • Des serrassions des dents absentes.
  • Une implantation des dents du dentaire se faisant dans une cannelure paradentale.
  • Une quille présente sur le centrum de l'axis.
  • Une forme rugueuse des epipophyséale des vertèbres cervicales sur les postzygapophyses.
  • Une absence d'élévation de la face antérieure des centra de vertèbres cervicales moyennes .
  • Une existence de cicatrices pour les ligaments inter épineux qui se terminent sous l'apex de l'épine neurale.
  • Un centrum des vertèbres dorsales plus large que haut en section transversale.
  • Une absence de torsion humérale.
  • Une tubérosité à l'extrémité proximale de l'humérus bien différenciée et angulaire.
  • Une crête deltopectorale de l'humérus qui s'étend depuis l'axe huméral.
  • Un entopicondyle de l'humérus proéminent.
  • Une absence de botte du pubis.
  • Des colonnes proximales du pubis et de l'ischion larges.
  • Un angle inférieure à 90° au niveau de l'axe de la tête fémorale (la tête fémorale est dirigée ventrallement).
  • Un axe de la tête fémorale allongé transversalement.
  • Une face médiale de la région proximale de la fibula plate.

* Synapomorphie: Un caractère synapomorphique, ou synapomorphie, est un caractère dérivé partagé par deux ou plusieurs taxons.

 
  Nombre de personnes ayant visité le site depuis sa création : 229563 visiteurs. © Christophe Hendrickx, 2008 - 2017.  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=