Spinosauridae
  Découverte de Suchomimus
 


 
La découverte de Suchomimus tenerensis est assez récente puisqu'elle remonte à l'automne 1997. Désireux de récolter de nouveaux fossiles de vertébrés au Niger, comme cela avait été fait lors de précédentes missions en 1990 et 1993, une équipe de paléontologues internationaux dirigée par le célèbre paléontologue de l'Université de Chicago Paul Sereno se rendit une nouvelle fois dans le riche gisement fossilifère du Gadoufaoua découvert 30 ans plus tôt par des géologues français du CEA (Philippe Taquet fut quant à lui le premier paléontologue à y travailler). Cette équipe, qui comprenait 11 américains, un français et un allemand, a fouillé la région d'Agadez (désert du Ténéré) du 8 octobre au 20 novembre 1997 et mit au jour un nouveau sauropode (Nigersaurus taqueti) ainsi que ce tout nouveau Spinosauridae, le mieux préservé d'entre eux, dont l'annonce de la découverte fut faite le 11 novembre 1998.

Un des membres de cette équipe fut le paléoichtyologue (paléontologue spécialisé dans les poissons) Didier Dutheil, alors doctorant au Musée d'Histoire Naturelle de Paris. Ce paléontologue, qui est également un photographe averti, prit plusieurs clichés de l'exhumation de Suchomimus. Vous trouverez sur cette page quelques unes des photographies qu'il a eut la grande gentillesse de me donner afin que je puisse illustrer la découverte de Suchomimus.

Pour l'anecdote, je m'étais rendu au Muséum d'Histoire Naturelle de Paris en hiver 1999 (j'avais alors 17 ans) afin d'aller visiter pour la première fois la galerie de paléontologie et d'anatomie comparée. Hasard ou coïncidence, j'y fis la rencontre de Didier Dutheil qui se trouvait dans la galerie de paléontologie des vertébrés. Je l'avais reconnu car quelques mois plus tôt j'avais visionné un documentaire sur les dinosaures ( le Spécial Nimbus sur "Le Mystère des Dinosaures" dont je garde précieusement la cassette vidéo !) qui recevait comme invités Philippe Taquet, Paul Sereno et ce paléontologue. Je l'avais abordé timidement et il m'avait fait découvrir son bureau au musée. C'était la première fois que je découvrais l'arrière du décor du métier de paléontologue que l'on voit généralement sur le terrain et, pour être honnête, j'étais en extase tout en essayant tant bien que mal de cacher mon excitation ! Cet après midi là, nous avions parlé des nouvelles découvertes qu'il venait de faire au Niger et il me donna gentiment plusieurs articles originaux sur l'évolution des dinosaures de Paul Sereno ainsi que la description de Jobaria et Nigersaurus et... celle de Suchomimus tenerensis. Qui aurait pu savoir que quelques années plus tard j'aurais la chance de me spécialiser dans cette famille de dinosaures !

David Varrichio assit à côté de la griffe unguéale et d'un os du membre de Suchomimus tenerensis.
© Didier Dutheil/Paleopixel.


© Didier Dutheil/Paleopixel.


© Didier Dutheil/Paleopixel.


© Didier Dutheil/Paleopixel.

Paul Sereno dégage précautionneusement la griffe ungéale de Suchomimus tenerensis.

© Didier Dutheil/Paleopixel.


© Didier Dutheil/Paleopixel.

Griffe ungéale de Suchomimus tenerensis posée sur le sable du désert du Ténéré.


© Didier Dutheil/Paleopixel.

Mahammadou Kelessi, ancien directeur du Musée national du Niger, et Paul Sereno discutent devant la reconstitution du squelette de Suchomimus tenerensis exposé dans la ville de Niamey.


© Didier Dutheil/Paleopixel.

Mahammadou Kelessi, ancien directeur du Musée national du Niger, pose en compagnie d'une reconstitution de Suchomimus tenerensis.


© Didier Dutheil/Paleopixel.
 
  Nombre de personnes ayant visité le site depuis sa création : 222202 visiteurs. © Christophe Hendrickx, 2008 - 2016.  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=